Pape Sadio Thiam

Journaliste, titulaire d'une maitrise en sociologie de l'Université Gaston Berger de Saint Louis et d'un Diplôme d'études en journalisme communication
(Page 1 de 2)   
« Précédent
  
1
  2  Suivant »

 Les articles de ce rédacteur


De la nécessité d’un recadrage de l’image du Président Macky Sall.Depuis la nuit des temps les hommes d’État ont fondé une partie du prestige ...

La publicité d’une opinion est très discutable, la notion d’opinion publique peut même apparaitre comme foncièrement absurde au regard des disparités intellectuelles, économiques et idéologiques dans la société.

Á en croire le sociologue français Pierre Bourdieu, l’une des caractéristiques fondamentales de notre époque est qu’on est passé de l’« intellectuel engagé » à l’« intellectuel dégagé ».

Candidature de Wade en 2012.

Processus d’apprivoisement de la désobéissance civile et responsabilité historique de la presse.
Les bulles médiatiques de la scène politique sénégalaise ont encore repris du service.

Pour une diplomatie plus ouverte et moins exclusiviste.
 Le débat au sein du bureau politique a été très vif ; des ténors du parti
m’ont attaqué pour avoir responsabilisé....

Karim Wade, ou le passager clandestin.

Disons le très clairement, cette contribution ne sera pas axée sur le débat portant sur une prétendue « dévolution monarchique » du pouvoir. Il resteclair, net et précis, qu’Abdoulaye Wade se présentera ou soutiendra le
candidat (qu’il s’appelle Idrissa, Karim, Samba…)...

Quand un journaliste s’emploie constamment à jeter un regard si critique sur sa corporation, il court soit le risque d’être suspecté par ses confrères de complicité avec des forces étrangères ou même opposées à sa corporation, soit le risque de discréditer sa famille naturelle et, par ricochet, sa propre plume.

C’est évident, aujourd’hui, dans la presse, les humoristes empiètent sur le journalisme et les journalistes en panne d’inspiration enfourchent sans gêne la trompette joueuse de l’humoriste.

De l’opposition au pouvoir, les données ont complètement changé et le Sopi se heurte à des écueils d’un type totalement nouveau. La question se pose alors de savoir s’il faut continuer à faire confiance au Sopi ou s’il faut  le substituer un autre slogan  plus mobilisateur ?

Dans son dernier message à la nation, le Président Wade n’a pas manqué de suggérer à ses compatriotes d’adopter de nouveaux rapports au travail à l’ordre et à la discipline. Au délà des appréciations faites par  la classe politique, les syndicats et la société civile...
Pas d\'articles trouvés.
Pas de rédacteurs trouvés.