Momar Mbaye

Momar Mbaye est né en 1977 à Thiès, ancien élève de l'école Germaine Le Goff et du Collège Malick Sy à Thiès. Il obtient son Bac en 1998 au Lycée Malick Sy, un Deug de Sciences Politiques et une licence d'anglais à l'université Gaston Berger de Saint-Louis. Momar est titulaire d'un Master 2 d'anglais à l'université de Haute Alsace à Mulhouse en 2006 et d'une licence de Sciences de l'Education et de la Communication en 2008. Il est correspondant aux Dernières Nouvelles d'Alsace à Mulhouse depuis mars 2009.
(Page 1 de 4)   
« Précédent
  
1
  2  3  4  Suivant »

 Les articles de ce rédacteur


Entre « Robert la balance » et la « blanchisserie Bourgi », il n’y a qu’une seule « France à fric ».Ce n’est pas une séance d’exorcisme, mais cela en a tout l’air.

Shame on you, Mame Abdoulaye!

Le vieil homme multirécidiviste mis en cause en 2008 dans une affaire de viol sur « mineure » a encore défrayé la chronique cette semaine, lorsqu’il s’est attaqué une nouvelle fois à la même victime...

« Le paysage du ciel me fascine, j’ai toujours rêvé de faire un tour du monde dans un engin spatial ». Ces confidences du président Wade figurent dans sa biographie « Une vie pour l’Afrique »...

C’est un essai audacieux sur les relations entre les mourides et le pouvoir politique au Sénégal que vient de publier l’intellectuel Abdou Aziz Mbacké Majalis. Intitulé « Khidma »....

Délires paranoïaques!

Ouf ! On a frôlé le pire ce week-end lorsque le ministre de la Justice a pris l’opinion de court en annonçant devant les médias que des individus mal intentionnés… ont voulu arracher les « cheveux » à notre Papi Wade...

C’est à la limite une insulte à notre démocratie que de la comparer avec l’Egypte ou la Tunisie, deux pays qui viennent de respirer le vent de la liberté d’expression, après des décennies d’enfermement dans la dictature.

« Continuez à boire du thé, mais évitez le jasmin ! »
Sénégalaises, Sénégalères, chers compatriotes, hôtes étrangers qui vivez parmi nous. Je m’excuse d’emblée en ce début d’année 2011...

Outré, indigné, frustré, les mots sont peu forts pour traduire mon désarroi après avoir parcouru le « coup de gueule » de ce rappeur qui en fait des pieds et des mains pour défendre le prêcheur de la bande Fm, Taïb Socé pour ne pas le citer.

Quand les « y voient rien » y voient double !

Jamais un pays africain n’aura suscité autant d’intérêt pour la communauté internationale qui gagnerait à faire preuve d’un peu plus de neutralité dans la gestion de la crise ivoirienne. Son attitude, n’en déplaise à certains, frôle la suspicion.

Il fourre son nez partout et se mêle de tout, le président sénégalais. Après avoir déclenché au début des années 2000 une crise diplomatique entre le Sénégal et la Côte d’Ivoire...
Pas d\'articles trouvés.
Pas de rédacteurs trouvés.