Strict Standards: Declaration of MySQLDb::LastId() should be compatible with Db::LastId($seq = '') in /home/sentribune/domains/senegaltribune.com/public_html/lib/mysqldb.php on line 29
Sénéga lTribune - contributions, revue de presse, opinions sur le Sénégal - http://www.senegaltribune.com
L’équation impossible à résoudre de la funeste paix introuvable au nord du Mali.
http://www.senegaltribune.com/articles/7588/1/Lequation-impossible-a-resoudre-de-la-funeste-paix-introuvable-au-nord-du-Mali-/Page1.html
Khaly Moustapha Leye

 
Par Khaly Moustapha Leye
Publié sur 12/6/2012
 
Logiques morales et géopolitiques et conséquences normales au niveau de l’Anthropos (Homo Malianus ou l’Homme Malien, la femme incluse dans grand H d’HOMME)...

L’équation impossible à résoudre de la funeste paix introuvable au nord du Mali.
Logiques morales et géopolitiques et conséquences normales au niveau de l’Anthropos (Homo Malianus ou l’Homme Malien, la femme incluse dans grand H d’HOMME)
(Note de l’auteur : article à lire en diagonale)

1.      (A) Gué(r)rir l’homo malianus
Dans dix ans, dans deux semaines, comme dans les trois prochains jours ou prochains mois, à compter de ce 17 janvier 2013, au-delà du jour de baptême et de naissance du Prophète Mahomed (SAW-PSBL), célébration du Maouloud 1434 oblige, l’actualité nous dira si la France de M. François Hollande a bien agi ou mal agi au nord du territoire malien. Restons en là et restons ouverts sur l’avenir, si incertain soit-il. Pour entamer le diagnostic et le contre diagnostic qui serait à la base du pronostic vital à l’homo malianus.
2.      Soigner ses maux les plus élémentaires et les plus profonds du moment qui soient
Certes le travail préalable de libération (guerre), de sécurisation (paix) et de normalisation (élections) aux normes standards (loi électorale) de l’harmonie démocratique (régime républicain dit Etat de Droit) aura pris fin, avant que la vraie paix (consensus) des cœurs (entente) et des esprits (consentement) ne reviennent s’installer durablement entre les frères de communautés linguistiques différentes, variées et disparates. Entre connaissez vous ! Vous êtes tous un seul et même peuple de frères et la patrie est la seule religion nous rappelle le Bon Dieu dans Son Coran glorieux et divin.
3.       L’assagir complètement ici et maintenant au nom de l’intérêt général de la communauté des démocraties.
Tel qu’est la mosaïque culturelle du nord Mali. Une société où Bella locaux, haoussa voisins, harratines et peuls du Macina, berbères-kabyles et sonrhaïs du Niger et du Mali (koroboro), les maures et les touaregs (peaux rouges les appelle t- on) des régions désertiques du vaste et géant territoire du «No Man’s Land», deux fois la France et la Belgique réunies, appelée bande de l’Azawad (sans compter les bozos et les bambaras, peules autochtones et migrants du sud vers le nord, les arabes de souche locale et les arabes d’importation et d’implantation), ont tous longtemps tissé les liens les plus séculaires et les plus pérennes aux plans communautaires et humanistes. Par esprit de confraternité (paix civile) et respect de la tolérance religieuse (coreligionnaires).
4.      L’accoutumer localement pour son propre bien aux mœurs de l’alternance démocratique
De façon linéaire (synchronique) et diurne (diachronique), tout au long de leur histoire, faite de brassage, de métissage et d’échange courtois, ils se sont débrouillés pour coopérer autour du commerce du sel gemme, seul produit de luxe et d’exportation vers l’Arabie heureuse.
Les différentes dynasties et rares royaumes, qui y ont vu le jour n’ont pas eu pour vocation de durer dans leur règne non plus. Sans connaître un déclin sûr et certain, même relatif.
5.      L’acclimater scientifiquement pour le bien de l’Humanité
Et c’est cette alternance qui a bien logiquement fonctionné, qui a favorisé cette diversité et qui fait aujourd’hui la lie de la Nation Malienne. Et le socle récipiendaire de la communauté de biens et d’esprit sur lequel tous sont assis.
6.      Le dépayser socialement par pudeur
Voilà bien là une réalité sociologique incontournable qu’au Mali, l’idée de séparation des pouvoirs, de culture du divorce, de rupture épistémologique est consubstantiel aux évènements vécus et en même temps proscrite du débat, en tant qu’attitude négative et option irréversible d’indépendance.
7.      L’arranger vrai de face et de dos
Sauf sois le changement de mentalité qui demande plus de temps, selon le Président Att, et de comportement, auxquels tous sont en demeure d’aspirer et d’exiger solution politique nationale (SPN).
8.      La punir mal au fond et dans la forme
De sorte que les teinturières de Bamako, confectionneuses de bazins thioubs, sont les premières victimes qui ressentent la crise au Nord. Car elles nourrissent bien des gens et entretiennent une forte clientèle de luxe et de classe, à l’intérieur comme à l’extérieur du pays, parmi les couches sociales supérieures. De plus leurs produits de base pour la confection de tenue vestimentaire sous teintures proviennent de cette région et elles sont les plus grandes pollueuses du fleuve Niger, avec les industries minières extractives et les chercheurs artisanaux d’or qui utilisent le mercure déversé dans le fleuve.
Elles ne payent pas de taxes antipollution comme les cigarettiers et les manufactures de tabacs. Là est la certitude que cette guerre qui débute là sous leurs yeux est la plus grande guerre qui s’appelle la grande guerre plus grande que toutes les guerres et qu’on nomme JIHAD NAFS (la répression des sens dans le sens du changement de comportement). Ce qui interdit le blâmable (les violences intercommunautaires) et promeut le convenable (la coexistence pacifique entre communautés linguistiques différentes).

LEYE K.M.