Hier mercredi 15/02/2012 restera gravé dans la mémoire de l'histoire politique sénégalaise.
En écoutant la radio pendant cette campagne électorale, j'ai entendu le candidat des FAL 2012 dans une violente colère verbale associée à une diatribe dure et des insultes à l'endroit des populations de nguéniène.
Je me suis rappelé un certain février 1988 à Thiès que j'ai vécu.
Ce jour le candidat Abdou Diouf a reçu pire traitement que celui vécu par Wade.
Curieusement, tous les deux ont pété les plombs après tellement ils l'ont échappé belle.
Et ce jour mémorable le Président Diouf s'adressant aux populations qui lui ont  jeté des pierres dira ceci:
" Je croyais, j’espérais et je souhaitais avoir an face de moi des démocrates sincères, des patriotes vertueux, mais j'ai en face de moi, des bandits de grands chemins, des hommes sans foi ni loi, armés de toute subversion
Je vous observe et je ne vous laisserais pas faire,  vous avez bafoué la démocratie, terni l'image du pays en utilisant cette jeunesse comme chair à canon, cette pseudo jeunesse malsaine etc
Ce fut la terrible phrase qui l'a suivi durant son magistère jusqu'à la sanction par la meme jeunesse
Je ne pouvais manquer de sourire non pas des actes  commis et de la réponse apportée, mais à la vision que j'ai toujours eue  et que j'ai déja écrit en disant que Wade ne transmettra jamais le pouvoir qu'il a eu dans la paix et dans l'élégance comme Diouf l'a fait et comme au GHANA entre Atta MILLS et John KUFFOR malheureusement l'histoire risque de me donner raison
"Tout à l heure, en traversant ngueniene, on a vu des gens avec des chiffons rouges.
 nous sommes passés tranquillement, ils nous ont jeté des cailloux
ce n son ps des démocrates. ce sont des sauvages
je lance ici un message à Tanor et un avertissement
je disais toujours dans mes discours que Tanor etait un démocrate,
mais il se révèle être un fasciste. cest le plus violent du groupe
je le connais depuis le temps de Jean Collin et Senghor etc. En somme du "WAX WAXET
Je ne peux manquer de rappeler la réponse de Wade opposant pur et dur en réponse et il disait ceci pour rappel à notre brillante jeunesse  maintenant DEBOUT.
"Hier Abdou à Thiès s'est énervé, et a dit qu'il va s'attaquer à l'opposition après les élections, ma seule réponse est de lui dire qu’après les élections, c'est l'opposition qui sera au pouvoir
C'est pourquoi j'ai vraiment aimé la cinglante répartie de Ousmane Tanor Dieng en réponse au journaliste qui lui a rapporté les propos du président le traitant de fasciste en disant " venant de lui hein!
En tout cas Diouf a été vaincu 12 ans après et Wade 12 ans après subit le meme sort.


l'histoire ne se répète pas, mais bégaie parfois
salif Ndiaye
sicap dieppul 2
salifn@hotmail.com