Alors que d’aucuns le voyaient déjà en cavalier seul, Cheikh Mouhamadou Abiboulaye Dièye recadre le débat. Le secrétaire général national du Front pour le socialisme et la démocratie Bennoo jubel (Fsd/Bj) déclare être toujours membre de la coalition Bennoo Siggil Senegaal. Ce qui balaie les allégations des derniers jours qui circulaient sur sa rupture avec cette coalition.

(Correspondance) - Des informations faisaient état de son départ de Bennoo Siggil Senegaal, ces derniers jours. Hier, le leader du Fsd/Bj les a balayées d’un revers de la main.‘Je ne sais pas qui a dit que je quitterai quoi que ce soit. Je ne sais pas, non plus, au nom de quoi nous allons quitter le Bennoo’, a déclaré Cheikh Mouhamadou Abiboulaye Dièye. Précisant sa pensée, le Maire de la vieille ville a affirmé marcher pour Bennoo.‘A l’heure où je vous parle, nous sommes membres de Bennoo Siggil Senegaal’, recadre-t-il. Pour le Maire de Saint-Louis, le Sénégal a besoin de ruptures, le Sénégal a besoin de voir ses leaders ne compter que par les efforts qu’ils fournissent. ‘Notre participation dans l’espace politique n’a de sens que si nous sommes capables de consolider en nous ce que nous voulons que les Sénégalais fassent pour que ce pays avance. Il faut que ce pays commence par compter sur ses propres efforts. C’est à l’ombre de cela qu’il faudrait voir la prise de position du Fsd/Bg’, renchérit-il.

L’échéance de 2012 étant fondamentale pour le pays, Cheikh Bamba Dièye pense qu’il est nécessaire de l’accompagner avec des décisions proportionnelles. ‘L’élection de 2012 est une élection capitale ; et à dispositif extrêmement important il y a des mesures de taille qu’il faut avoir le courage de prendre’. A en croire le leader du Front pour le socialisme et la démocratie Bennoo jubel (Fsd/Bj), son parti doit avoir un rôle de premier plan. ‘Nous sommes dans notre rôle lorsque nous pensons que pour l’avenir et dans les élections de 2012 à venir, le Fsd/Bg doit avoir un rôle de premier plan. Cela va avec nos ambitions que nous définissons chaque jour pour le compte du Fsd/Bg’. Le maire de la ville tricentenaire s’exprimait en marge d’une rencontre avec les délégués de quartier.

Aïda Coumba DIOP.