La Direction de la Formation et de la Communication du Ministère de la décentralisation et des Collectivités, en sa qualité d’agence d’exécution du Programme national de développement (Pndl), organise un atelier technique de validation du document de stratégie nationale de formation et de communication des Acteurs locaux, les 23, 24, 25 Septembre 2011, à Mbour.

Le Ministre de la Décentralisation et des Collectivités locales procédera au lancement, ce vendredi 23 septembre, de l’atelier de validation du document de stratégie de formation et de communication des Acteurs, renseigne un communiqué de presse. Cet atelier sera rehaussé aussi par la présence de plusieurs spécialistes évoluant dans le domaine de la formation, mais aussi des représentants des élus locaux.

En effet, l’atelier qui va durer trois jours, va réfléchir  les stratégies et orientations en matière de Formation et de communication des acteurs locaux. « De façon plus ciblée, les participants partageront les instruments institutionnels, outils et approches de formation et de communication proposés. La finalité est de parvenir à des recommandations spécifiques permettant une bonne approche de renforcement des capacités des élus et acteurs locaux, mais aussi une instauration des mécanismes de dialogue et de partage au sein des Collectivités locales », note la source.

Rappelons que notre pays s’est doté d’un cadre juridique qui renforce la responsabilisation des collectivités locales et pose la formation des élus en termes de droit, notamment en son article 9 du Code des Collectivités locales. Fort de cet acquis, il s’en est suivi une forte dynamique organisationnelle, portée par les élus locaux, à travers une diversité d’intervention dans le domaine de la formation, relève le communiqué.

Dans le domaine de la communication, plusieurs initiatives ont été notées sans lien avec les objectifs de développement poursuivis par l’Etat et les acteurs locaux. Or, «  le contexte d’intervention actuel dans lequel notre pays s’est engagé, à travers un processus irréversible de réformes institutionnelles marqué par un transfert de compétences aux différentes collectivités locales, et l’approche initiée au sein des Collectivités locales justifient largement l’opportunité d’instaurer une politique hardie de communication à la fois simple et souple. S’y ajoutent  que les nombreux dysfonctionnements et le manque d’implication des acteurs locaux à divers niveaux, imposent une nouvelle méthode d’action basée sur le dialogue local », note la source.

A noter que la question du financement de la Formation des élus et acteurs locaux constitue une problématique majeure. La mise en place d’un fonds d’appui à la formation des acteurs locaux serait une proposition issue du document de stratégie de formation et de communication des Acteurs. La validation du dispositif de financement constituerait une avancée réelle en matière de décentralisation et développement local, et permettrait de mettre en œuvre «  le droit à formation tel que stipulé par l’article 9 du Code des Collectivités locales ».
                                                                                                 par Bacary Domingo MANE.