Strict Standards: Declaration of MySQLDb::LastId() should be compatible with Db::LastId($seq = '') in /home/sentribune/domains/senegaltribune.com/public_html/lib/mysqldb.php on line 29
Sénéga lTribune - contributions, revue de presse, opinions sur le Sénégal - http://www.senegaltribune.com
EFFRITEMENT DE LA DYNAMIQUE UNITAIRE DES FORCES VIVES:La diaspora invite Mahtar Mbow à faciliter les retrouvailles.
http://www.senegaltribune.com/articles/7448/1/EFFRITEMENT-DE-LA-DYNAMIQUE-UNITAIRE-DES-FORCES-VIVESLa-diaspora-invite-Mahtar-Mbow-a-faciliter-les-retrouvailles/Page1.html
Journal Sud Quotidien
Quotidien d'informations du Senegal. 
Par Journal Sud Quotidien
Publié sur 09/20/2011
 
Le Comité de suivi des conclusions des Assises nationales du Canada, sections ...

EFFRITEMENT DE LA DYNAMIQUE UNITAIRE DES FORCES VIVES:La diaspora invite Mahtar Mbow à faciliter les retrouvailles.
Le Comité de suivi des conclusions des Assises nationales du Canada, sections de Toronto et de Montréal déplore l’effritement de la dynamique unitaire des forces vives patriotiques, traduit par la naissance récente  d’une coalition politique appelée Bennoo Alternative 2012 et à la suite d’une multitude candidatures issues de la société civile. Nos compatriotes invitent le Président Amadou Mahtar Mbow à faciliter  les retrouvailles « entre les responsables et initiateurs des coalitions qui se reconnaissent et/ou qui ont adopté les conclusions des Assises nationales ».

Le Comité de suivi des conclusions des Assises nationales du Canada, sections de Toronto et de Montréal « invite, le Bureau national de suivi des conclusions des Assises nationales, surtout le Président Amadou Mahtar Mbow, de ne ménager aucun effort pour faciliter les retrouvailles entre les responsables et initiateurs des coalitions qui se reconnaissent et/ou qui ont adopté les conclusions des Assises nationales en vue de parvenir à une unité d’action, seul gage d’une victoire en 2012 ».

Et lance un appel en direction des responsables et initiateurs des coalitions « qui se reconnaissent et/ou qui ont adopté les conclusions des Assises nationales à faire preuve de dépassement et à se retrouver, sans délai, pour engager des discussions franches, loyales, sincères où seuls les intérêts du Sénégal seront mis en avant afin de s’accorder sur une personne et sur une équipe représentatifs des aspirations du peuple sénégalais ».  

Le Comité de suivi des conclusions des Assises nationales du Canada, déplore « l’effritement de la dynamique unitaire des forces vives patriotiques auquel l’opinion publique nationale et internationale est en train d’assister à travers la naissance récente  d’une coalition politique appelée Bennoo Alternative 2012 et à la suite d’une multitude candidatures issues de la société civile ».

Nos compatriotes en « appellent à la responsabilité des dirigeants et initiateurs des coalitions se réclamant des principes et valeurs fondateurs des Assises nationales en leur rappelant que l’heure est à la préservation de l’unité et qu’ils doivent se mettre d’accord, sur une équipe et un candidat capables de mettre en œuvre les voies de solutions appropriées aux urgences et priorités actuelles et à venir issues de ce processus de consultations citoyennes ».   

Leur conviction est « qu’il est plus que nécessaire de conserver voire capitaliser la dynamique unitaire des partis politiques de l’opposition née au lendemain des élections présidentielles de 2007, laquelle avait permis notamment de remporter les élections locales de 2009 ». Et de « préserver l’élan fédérateur des forces vives de la nation (société civile, organisations paysannes, partis politiques, syndicats de travailleurs, organisations patronales, sénégalais établis à l’étranger, etc.) qui avait conduit, en 2008, à la tenue des « Assisses nationales ».

Pour les Sénégalais du Canada « la seule urgence et nécessité du moment, le seul objectif qui vaille, est de mettre un terme aux souffrances des populations sénégalaises en mettant fin, de façon démocratique, lors des prochaines échéances présidentielles prévues en 2012, au régime incompétent, gabégique, et patrimonialiste d’Abdoulaye Wade qui a fini de plonger le Sénégal dans une crise multidimensionnelle (éthique, politique, économique, sociale et culturelle) jamais égalée ». Ils demandent à tous les patriotes opposés au « pouvoir prédateur d’Abdoulaye Wade, qu’aujourd’hui, le peuple sénégalais, dans sa frange la plus importante, exige de leur part d’aller aux prochaines élections présidentielles de 2012 en privilégiant, autant que possible, une démarche unitaire en se gardant de tout acte ou de toute parole susceptible de créer, soutenir et développer, de faux antagonismes, une opposition factice voire une rivalité inutile entre partis politiques et militant-e-s de la société civile, lesquels se battent tous, au quotidien, pour le même objectif à savoir l’avènement de nouvelles règles et de nouvelles façons de gérer la chose publique ». 
                                                                                                        par Bacary Domingo MANE.