Strict Standards: Declaration of MySQLDb::LastId() should be compatible with Db::LastId($seq = '') in /home/sentribune/domains/senegaltribune.com/public_html/lib/mysqldb.php on line 29
Sénéga lTribune - contributions, revue de presse, opinions sur le Sénégal - http://www.senegaltribune.com
Tournesol et bioethabol : Un projet pour développer la production au Sénégal.
http://www.senegaltribune.com/articles/7422/1/Tournesol-et-bioethabol--Un-projet-pour-developper-la-production-au-Senegal-/Page1.html
Journal LeSoleil
Quotidien d'informations du Senegal. 
Par Journal LeSoleil
Publié sur 09/14/2011
 
L’Institut sénégalais de recherche agricole (Isra) et le groupe Senhuile S. A, ont signé, hier ...

Tournesol et bioethabol : Un projet pour développer la production au Sénégal.
L’Institut sénégalais de recherche agricole (Isra) et le groupe Senhuile S. A, ont signé, hier, une Convention de partenariat en vue de promouvoir l’exploitation de graine de tournesol et la production de bioéthanol. C’est un investissement d’environ 100 milliards de francs Cfa qui va générer des emplois.

Le directeur général de l’Isra, le Dr. Macoumba Diouf et Gora Seck, Pca du groupe Senhuile S.A ont paraphé, hier, une convention de partenariat d’appui technique pour la réalisation d’un projet de production de graines de tournesol et de bioéthanol dans la communauté rurale de Fanaye, département de Podor. Ce partenariat, selon M. Diouf, permettra aux deux entités de développer des activités de production, de transformation et de recherche d’accompagnement et d’exportation, en créant, ensemble, les conditions techniques et financières nécessaires à la bonne mise en œuvre de ce projet. L’objectif de ce partenariat, selon Momath Bâ, directeur d’exploitation de Senhuile,, c’est de promouvoir l’exploitation de graines de tournesol et la production de bioéthanol pouvant contribuer à l’atteinte de l’indépendance énergétique du Sénégal, d’une part, et, d’autre part, de résorber une partie significative du chômage des jeunes par la création de près de 2500 emplois permanents.
Dans la Convention, l’Isra va mettre son expertise et des ressources humaines à la disposition du projet dont l’investissement est estimé à 100 milliards de francs Cfa.
L’exploitation va démarrer en 2012 et se fera toute l’année en continue et pourra occasionner des récoltes de 550 tonnes par jour et 180 000 tonnes seront exportées à raison de deux à trois bateaux par mois.
Cette initiative, selon le directeur général de l’Isra, entre en droite ligne de la politique de l’Etat pour la promotion d’agriculteurs professionnels et d’entreprises agricoles privées.

Pape Sanor DRAME.