Pendant la guerre, la première victime est la vérité. Déclarait un sénateur américain en 1917. Convenons qu'avec l'agression inique des puissances impérialistes sur le peuple libyen, les mensonges éhontés ont dépassé l'entendement humain. Peut-être ceux-ci sont-ils liés à la résistance farouche et courageuse de ce peuple martyr? Ceux que nous appelons leaders mondiaux commencent-ils à ressentir les effets boomerang de leurs boulimies pétrolières?

Nul ne peut se prévaloir de ses propres turpitudes!

Je me souviens comme si c'était hier, la rentrée de Idriss Déby à Ndjamena;  des hommes enturbannés comme sortis des films d'horreur juchés sur des pick-up d'un autre âge soulevant la poussière ocre des rues de Ndjamena sous les vivats d'un peuple en haillons.

Cette image m'est revenue, quand j'ai vu les renégats- apatrides à la solde des puissances d'argent, sur des voitures de luxe et des double-cabines dernier cri, lourdement armés plastronner sur les larges avenues asphaltées à perte de vue. Elles sont belles toutes les villes libyennes!

Un comité d'accueil constitué de trois pelés et deux tondus, V de victoire, criant à tue-tête "liberté-démocratie" même s'ils ignorent ce que recouvrent ces nobles notions. Est-ce une diversion pour cacher un débarquement minutieusement préparé ?  La prétendue liesse à la place verte, les voitures étaient plus nombreuses que les piétons.

La déclaration du second du Cnt (je n’ai même pas voulu maintenir son nom) est unique et inique à son genre, je le cite: Nous sommes venus à Paris pour demander l'aide (pauvre Libye, là où les soins étaient gratuits) car il y'a eu beaucoup de blessés et d'amputés parmi les rebelles et la population civile suite aux bombardements des pro-Kadhafi (Zone d'interdiction aérienne où es tu?). Les bombardements lâches de l'Otan (plus de 300 sorties par jour) ne tuent pas, ne blessent pas? Ou bien le traitre veut-il s'exprimer en parabole? Reconnaissez avec moi c’est le summum de l’hypocrisie pour un musulman pendant ce mois béni du ramadan.
Seif al Islam annoncé capturer par les félons de Benghazi  et repris par tous les médias meanstream comme un revenant se trouve en milieu de son peuple rayonnant  pour un échappé. Ils contrôlent  95% de la ville de Tripoli et ne parviennent pas à sécuriser Bab-el-Aziza d’une superficie de 6 km2. La stratégie des patriotes libyens comme dans toutes les villes reste toujours payante, laisser rentrer les traitres dans la souricière et les tirer dessus  avec le soutien peuple armé, que les journalistes occidentaux appelles pudiquement snipers ! Qui parlait de rats ?

Ban Ki Moon secrétaire général du machin, demande le 22/08/20110 aux pro-Kadhafi de baisser les armes pour permettre la transition en douceur en Libye. Ne riez pas! Seulement demandez à ce Monsieur, sur quelle planète il séjourne? Son machin va se réunir pour voir comment faire le partage des énormes ressources financières du peuple libyen. C’est un crime contre l’humanité perpétré par la communauté internationale. Ce dégel des avoirs libyen au profit des suppôts de Benghazi va hypothéquer pour longtemps encore l’avenir de la jeunesse libyenne.

C'est déjà la ronde des hyènes autour des cimetières. L'odeur du pétrole est enivrante, la communauté internationale prépare l'après Kadhafi (sic). De New-York à Paris en passant par Londres chacun vide et nettoie ces cuves. Le sous-sol libyen va être vidé de son jus avec la complicité de certains de ses fils !
Le silence de l’Afrique prouve encore une fois, le poids plume de la représentativité de notre continent sur la marche du monde. C’est le sort l’union africaine qui est déjà scellé !

Ousmane N’diadé Bst/Ziguinchor.