Les 79 pays du groupe des états d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Acp) et les états membres de l’Union européenne signataires du 9e Fonds européen de développement (Fed) dans le cadre de l’accord de Cotonou sont bénéficiaires d’un programme d’appui à leurs industries culturelles. Il est financé par la Commission européenne, mis en place et géré par le Secrétariat du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Acp).
Pour favoriser la création, les échanges, l’indépendance et le développement durable dans le secteur culturel, l’Union européenne a mis à la disposition des pays Acp un programme d’appui à leurs industries culturelles. « Le programmes d’appui aux industries culturelles des pays Acp est un programme financé par la Commission européenne, mis en place et géré par le Secrétariat du Groupe des Etats d'Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (Acp). Il est ouvert aux 79 pays du Groupe Acp et aux Etats membres de l'Union européenne signataires du 9e Fonds européen de développement (Fed) dans le cadre de l'Accord de Cotonou », nous renseigne Acp Cultures.  

Ce programme a pour objectif « de contribuer à la réduction de la pauvreté et au développement durable à travers la promotion d'un environnement favorable à la création, aux échanges, à l'indépendance et à la viabilité du secteur culturel dans les états Acp ». Il permettra en même temps selon la source, de valoriser les valeurs culturelles fondamentales et les diversités de ses pays concernés.

 La même source d’information précise que ledit programme « vise à renforcer les capacités des décideurs politiques, des acteurs culturels et de certaines filières des industries culturelles des états Acp ». Il s’articule autour de trois composantes complémentaires que sont « la création d'un Observatoire culturel Acp comme lieu de conseil et d'information pour améliorer le cadre politique, juridique et institutionnel du secteur »; « un projet Acp/Bit/Cnuced/Unesco de renforcement des industries créatives dans 5 pays pilotes Acp (Fidji, Mozambique, Sénégal, Trinité Tobago et Zambie) mis en œuvre par les agences onusiennes »; et « un programme de subventions destiné à renforcer les capacités techniques, financières et de gestion des acteurs et des industries culturelles des Etats Acp ».
                                                                                                                           par Chérif FAYE.