Le Jaraaf s’est hissé à une deuxième finale en remportant hier, lundi 13 septembre, au stade Demba Diop, la demi-finale de la Coupe de la Ligue. Les « Vert et Blanc » se sont imposés devant le Port qu’ils ont battu sur le score de 2 but à zéro. Les championnes du Sénégal retrouvent en finale le Casa Sport qui a réussi à battre à domicile l’As Pikine (2 à 1).

Ecarté de la demi-finale de finale de la Coupe du Sénégal par Yeggo, le Jaraaf, champion en titre s’est hissé à une seconde finale de la saison en remportant la demi-finale de la Coupe de la Ligue qui l’a opposée hier, lundi 13 septembre au stade Demba Diop, au Port. Les « Vert et blanc » se sont imposés sur la marque de 2 à 0 ont été dominateurs dés l’entame de la rencontre.

Djibril Sidibé va montrer la voie dés 15e minutes en se procurant une belle occasion d’ouvrir le score sur un centre du l’arrière droit Amadou T. Gueye. Le milieu de terrain du Jaraaf verra toutefois sa frappe passer juste à côté du poteau. Le buteur du Jaraaf ne tarde pas à s’illustrer de nouveau lors qu’à la réception d’une passe d’Omar Lô, il met à la 41e minute le gardien portuaire en difficulté en l’obligeant à se détendre et à repousser la balle en corner. Cette nette domination sera cependant concrétisée à la 45e minute grâce au but inscrit par Pape Sané à la réception d’une passe en profondeur venue de la défense. C’est sur ce score que sera sifflée la mi-temps.

À la reprise, les poulains de Lamine Dieng repartent à l’assaut et tentent de doubler la mise. Leur multiple tentative va porter ses fruits à la 62éme minute. C’est encore Pape Sané, l’attaquant des « vert et blanc » qui revient à la charge pour réaliser le doublé et inscrire le deuxième but qui assomme les portuaires.

Malgré un lob d’Omar T Lô qui atterrit dans les bras du portier des « vert et blanc » et de vaines tentatives de la part des portuaires, le sort de la rencontre va être scellé sur le score de 2 à 0. L’équipe fanion de la Médina rejoint en, finale le Casa Sport qui a écarté à domicile l’As Pikine sur la marque de 2 à 1. Après son titre de champion, cette finale qui sera disputée le dimanche prochain est une occasion pour le Diaraf de réaliser le doubler. Quant au Casa Sport, il disputera sa deuxième finale d’affilée après la finale avortée de la saison dernière.

REACTIONS...REACTIONS... REACTIONS... REACTIONS

LAMINE DIENG, COACH DE JARAAF

« La finale sera une fête pour les amoureux du ballon rond »

Lamine Dieng a salué la prestation de ses joueurs qui se sont qualifié à la finale de la Coupe de la Ligue « C’est vrai qu’il y a eu beaucoup de défections au niveau de leur équipe et que ce n’était pas l’équipe habituelle du Port. Mais nous sommes satisfait d’aller en finale et j’espère que nous allons la gagner”, soutient-il. Le coach des “vert et blanc” est reste tout aussi confiant sur la finale qui va l’opposer au Casa Sport.

“N’oublions pas en championnat nous les avons battu à aller chez eux et même ici aussi par forfait. Comme on dit, il n’ y a jamais deux sans trois. J’espère qu’on va les battre. Je respecte beaucoup cette équipe parce qu’il joue au ballon et je pense que se sera une bonne fête pour tout les amoureux du ballon rond” confie t-il. Pour sortir vainqueur de cette dernière confrontation de la saison, Lamine Dieng compte mettre l’accent sur le jeu court alterner avec le jeu long.

“Par notre jeu, nous pouvons battre Casa Sport. C’est une équipe bien organisée en défense. Il faut donc essayer de le contourner et trouver la faille. Jeu court alterné au jeu long, débordement sur les ailes”, soutient Lamine Dieng.

Le coach des “vert et blanc” de la Médina n’en promet pas moins un beau spectacle le jour de la finale dans le but d’attirer le maximum de sponsors pour les équipes de football professionnelles.

“Offrir un bel spectacle au public, c’est ma principale préoccupation. C’est une erreur de jouer devant des tribunes vides. Je pense que l’affiche va attirer les gens. Avec le stade plein, les sponsors peuvent se ruer vers le football professionnel comme c’est le cas de la lutte” a conclu Lamine Dieng.

TASIROU DIALLO, COACH DE PORT

« Nous sommes tombés sur une grande équipe du Jaraaf »

Tassirou Diallo a imputé la défaite de son équipe sur le niveau de jeu produit par ses joueurs. Selon Le coach du Port, c’est le plan tactique que son équipe a péché. “Nous avons beaucoup de joueurs qui pêchent tactiquement. La majeure partie de l’ossature de l’équipe est dans l’équipe junior. Nous n’avons pas démérité. Nous sommes tombés sur une grande équipe du Jaraaf qui a su monopoliser la balle” analyse-t-il, avant d’ajouter : “Il y’a sept juniors qui n’ont pas d’arguments techniques et tactiques pour pouvoir contenir cette grande équipes.

Tassirou Diallo n’a pas manqué de nourrir des regrets sur la relégation de son équipe en D2 « C’est amer de voir l’équipe rétrograder en D2. Nous avions bien voulu jouer la finale pour nos supporters et dirigeants », se désole-t-il.

                                                                                                                    par Ibrahima BALDE.