En match comptant pour le 1er tour aller des éliminatoires de la 9e édition du championnat d’Afrique des nations (Cadets), le Sénégal a battu la Guinée (3-0) au stade Demba Diop.

Buts : Ibrahima Diédhiou (6e), Ibrahima Dramé (54e et 74e)

Avertissements : Sénégal : Ibrahima Diédhiou (20e) et Ibrahima Dramé (60e), Guinée : Youssouf Kallo (35e), Sékou Keita (19e),

Arbitres : Antonio Rodriguèz, Alvaro Silva Cardoso et Mendes Jose C. A. Pina (Cap-Vert)

Les équipes : Sénégal : Babacar Niasse, Diawandou Diagne (cap), Ibrahima Diédhiou, Babacar Diagne, Hervé Diédhiou, Roger Gomis, Serigne Fallou Niang, Samba Ndiaye, Papa Diène Faye (Mame Ibrahima Ndiaye, 66e), Babacar Ndoye, Ibrahima Dramé (Ibrahima Mboup, 88e). Coach : C. Boucounta Cissé

Guinée : Moussa Sylla, Youssouf Kallo (cap), Momo Sylla, Ibrahima Keita, Mamady Condé (Seydouba Sylla, 63e), Amadou Camara (Naby Moussa Camara, 18e), Mamadou Bâ Bangoura (Oumar Bangoura, 70e), Naby Laye Keita, Aboubacar Sylla, Sékou Keita, Aboubacar O Camara. Coach : Mouhamed Kanfoury Bangoura

Larges vainqueurs des Guinéens (3-0), samedi sur la pelouse du stade Demba Diop, les Lionceaux ont pris une sérieuse option pour le second tour des éliminatoires de la Can 2011 au Rwanda. Mais les cadets de Boucounta Cissé et Dominique Coly doivent être plus rigoureux dans quinze jours à Conakry pour confirmer leur qualification. Bien entrés dans le match, les jeunes lionceaux ont, en effet, relâché après le premier but intervenu dès la 6e minute. Sur un coup franc à l’entrée de la surface de réparation, Ibrahima Diédhiou ouvre le score d’une frappe sèche de près de 20 mètres. Un superbe but qui confirme la large domination des Sénégalais. Techniquement bien au point, les jeunes sénégalais ont régalé le maigre public qui a fait le déplacement. Collectif bien huilé, même si, par moments, ils en abusaient en jouant trop facile, les cadets de Boucounta Cissé ont, certes, séduit, mais ont aussi créé, par moments, des sueurs froides au public. Notamment dans le dernier quart d’heure de la première période. Ainsi, à la 33e minute, sur une des nombreuses offensives des Guinéens, Boubacar Camara failli rétablir l’équilibre. Le début de la seconde période sera pratiquement la copie conforme de la fin de la première. Les Guinéens accentuent leur pression sur des Sénégalais pas rigoureux. Une pression toutefois vaine, puisque les Sénégalais enfonceront le clou aux 54e et 74e minutes par l’intermédiaire de leur attaquant, Ibrahima Dramé, auteur pourtant d’une prestation passable, voire médiocre. En fait, n’eut été son doublé, l’attaquant des Lionceaux serait des moins notés dans le camp sénégalais. Perdant tous ses duels, le fer de lance de l’attaque des Lionceaux de Boucounta Cissé manque particulièrement de rigueur. Un défaut que certains de ses coéquipiers traînent et qu’il faudrait absolument corriger pour éviter une éventuelle surprise dans quinze jours en Guinée.

Ansoumana SAMBOU