C’est avec effroi que le monde entier a appris la tentative d’attentat qu’un jeune nigérian de 23 ans essayait de perpétrer dans le vol de l'Airbus A330 de la compagnie Delta Airlines, à bord duquel voyageaient 278 passagers. On a beau se demander ce qui poussent ces fous d’Al-Quaïda à vouloir commettre de tels carnages, mais sans réponse. Quelles sont leurs vraies motivations ? Est-ce pour défendre la cause de l’Islam ? Si la réponse est oui, ils peuvent être sûrs qu’ils se trompent lourdement.

 Pour remonter un peu l’histoire de l’avènement de l’Islam, il faut rappeler que la religion musulmane n’a jamais mené une guerre pour contraindre qui que ce soit à se convertir à l’Islam. Toutes les guerres que le Prophète Mohamed (Paix et Salut sur Lui) a conduites ont été des batailles d’autodéfense. En effet, quand l’Islam était à ses débuts, Mahomed (PSL) invitait ses compatriotes arabes à renoncer aux divinités coutumières pour ne plus adorer que le Dieu Unique, Allah. C’est ainsi que les quelques personnes qui se convertissaient à l’Islam étaient torturées et persécutées par leurs proches ou voisins. On leur reprochaient d’abandonner et de trahir les divinités de leurs ancêtres. De plus, les nouveaux convertis étaient obligés de se cacher pour pratiquer les obligations rituelles de leur religion, l’Islam.

 Pourtant, lorsque l’Islam est devenu puissant, le Prophète Mahomed (PSL) n’a jamais inquiété les quelques communautés chrétiennes qui s’étaient retirées dans leurs lieux de culte aux alentours de la Mecque pour pratiquer leur religion. Au contraire, il demandait à ses compagnons de ne jamais s’attaquer à elles même en cas de guerre.

 Dès lors, Mahomed (PSL) reçut de son Seigneur l’ordre de combattre tous ceux qui empêchaient les musulmans de pratiquer leur religion. C’était donc un combat de justice et non un combat politique ou de haine. A la fin de la dernière guerre sainte que le Prophète Mahomed (PSL) a menée, il dit à ses compagnons : « nous avons maintenant accompli la petite guerre sainte et nous allons entamer la grande guerre sainte, à savoir celle contre l’âme charnelle ». Et, cette guerre contre l’âme charnelle sera permanente jusqu’à la mort de l’homme. C’est en effet le combat contre l’égoïsme, la haine, l’oubli du Jugement dernier, les mondanités et toutes les mauvaises attitudes condamnées par la morale tout court.

 Quand on voit de nos jours des loufoques, soi-disant musulmans, habités par une haine insensée envers tous ceux qui ne pensent pas comme eux, on se dit qu’ils n’ont absolument rien compris des fondamentaux de cette belle religion de tolérance, de paix, d’amour, de fraternité qu’est l’Islam. Croire que faire sauter un avion au-dessus de Détroit (USA) afin de tuer 278 personnes dont certaines pourraient être des frères et sœurs musulmans, ferait gagner une place au Paradis à l’au-delà, c’est vraiment une triste méconnaissance de l’énorme péché que constitue attenter à une vie humaine aux yeux de l’Islam. En outre, qu’est-ce que ces 278 passagers de Delta Airlines auraient fait pour mériter un tel sort, si ce n’est de voyager avec un barjot ?

 Il faut avoir le courage de le dire, ces farfelus « Jihadistes » sont des ennemis de l’Islam, car sont eux qui sont la cause de tous les amalgames que les occidentaux font à l’égard des musulmans. Cependant, l’activisme de ces illuminés d’Al-Quaïda dont les motivations sont plutôt politiques que religieuses ne doit pas être la raison de cette stupide islamophobie auquel on assiste actuellement dans tout l’Occident. Les chefs de file de cette islamophobie occidentale, souvent issus de partis politiques nationalistes ou purement xénophobes, utilisent cette peur de l’Islam à des fins politiciennes et électoralistes ; la votation récente contre les minarets en Suisse en est une preuve irréfutable. Ils doivent savoir quand même qu’on ne peut pas juger l’Islam et les musulmans à partir des actes que posent ces « fedaïnes d’Al-Quaïda », qui ne sont rien d’autres que de pauvres endoctrinés terroristes complètement perdus.

 Le concept de « l’Islam Etat » que théorisent certains extrémistes, n’a pour moi, aucun sens, car la plénitude et la maturité de l’Islam font qu’il peut être professé n’importe où dans le monde entier. Ce qui se passe comme orgies et crimes dans certains Etats soi-disant islamiques, on ne le voit pas dans d’autres Etats laïques à majorité musulmane.

 Les véritables combats actuels pour la cause de l’Islam et des musulmans sont plutôt :

  • Que les pays musulmans riches viennent en aide, à l’instar de certaines organisations comme Médecin du monde, Croix rouge, aux pays pauvres comme la Somalie, le Soudan, et j’en passe ;

  • Qu’ils les aident à avoir des infrastructures sanitaires leur permettant de faire face aux différentes pandémies auxquelles les populations de ces pays sont exposées ;

  • Que la communauté musulmane essayent de trouver des solutions aux conflits qui perdurent dans certains pays comme Afghanistan, Pakistan, Irak et dont les principales victimes sont souvent des musulmans ;

  • Que les milliards de dollars qu’Al-Quaïda finance dans l’entraînement et l’entretien de ses inconditionnels pour tuer des innocents soient alloués à des actions humanitaires envers les musulmans ;

  • Que tous les pays musulmans riches en pétrole œuvrent pacifiquement et fermement, soit par des actions économiques, soit diplomatiques, pour la création d’un Etat palestinien libre et indépendant.

 Voilà, à mon humble avis, les combats les plus urgents qu’il faut engager pour la cause des musulmans.

 Mor DIEYE
mordieye@voila.fr